Navigation Menu

Tsume Fan Days 5

19-21/05/18
Un an et demi est passé depuis la dernière édition des Tsume Fan Days et nous y revoilà enfin ! L’attente fut longue, mais pour le coup on gagne un jour, vu que cette année, l’évènement se déroulera sur 3 jours pour la première fois.
 
Pour cette édition, comme à chaque fois, j’ai dû trouver une nouvelle « victime » pour m’accompagner… Ou pas !! Comme le dit mon article sur l’édition précédente, mon poto de l’année dernière qui avait adhérer revient comme promis et embarque sa moitié dans l’aventure, mieux, mon ami des TFD3 fait son come-back lui aussi, comme quoi, alors qu’aucuns des 2 ne collectionnent les figurines, le contenu, l’ambiance et les évènements proposés attirent un peuple riche et varié ;).
 
Et justement, parlons-en de la variété, car là aussi, l’évènement évolue de plus en plus pour mettre en avant les autres pôles de Tsume, même si la statue reste bien entendu le sujet principal, en tout cas en terme de révélation et d’annonces.
Mais la nouveauté pour moi est là :
 
  • Le pôle Yoka (jeux de société) a lui bien grandi et proposait pas mal d’exclusivités à jouer (DBZ, Saint Seiya, OPM à licences et d’autres tel que Orodeloro et Arkans sans) mais aussi à acheter pour certains, nous sommes tous repartis avec 2 jeux de société minimum (et dédicacés) alors que ce n’était pas le but à la base, bref, belle réussite je trouve, à rééditer!
  • La boutique où se trouvait IKI comme l’année dernière était elle aussi légèrement plus grande pour exposer la 1ère partie de la nouvelle collection, le mini-pôle Yoka de l’édition précédente ayant laissé place à des présentoirs. Mon avis est que la collection est réussie, notamment les hoodies Evangelion mais je reste toujours dubitatif sur les tarifs.
  • Bien entendu, la dernière nouveauté / aux éditions précédentes et non des moindres, la présentation du pôle « Edition» puisque Tsume se lance dans la création de ses propres mangas avec les 2 premiers dévoilés et à fort potentiel selon moi.
  • Cerise sur le gâteau, si le moyen de distribution papier n’a pas encore été choisi, la future application (site) Tsume (pour la fidélité, mais aussi les achats, mangas, etc.) permettra de les lire gratuitement, et ça, c’est plutôt cool comme démarche.
    A noter que l’application a été présenté, il reste pas mal de points à éclaircir mais le design avait l’air au top et le simple fait de prévoir un système de fidélisation avec des cadeaux exclusifs en reprenant les arriérés de commandes du site actuel est innovant et prometteur.

    Deux « box » avec des planches explicatives de l’univers des mangas (ici Ragnafall)

  • Autre truc cool pour tous les fans de la 1ère heure, le musée Tsume qui retrace toutes les statues avec une petite anecdote sur chacune, très intéressant, et surtout, on voit de près les pièces que l’on n’a pas, j’ai aimé.

    Vegeta HQS+ !

  • Bref, en résumé, plus de variété dans le programme et plus de « temps libre » pour en faire le tour (jouer aux jeux de société avec leurs créateurs, visite du musée, bornes d’arcade, photobooth !!, etc.).
  •  
     
    Pour le reste, on reste sur du basique, mais du basique qui fait plaisir 🙂 :
     
  • La capacité d’accueil n’a pas bougé, c’est la même configuration que l’année dernière mais mieux exploitée.
  • Les cadeaux exclusifs étaient toujours là (métal plate personnalisée, tome 0 de leurs 2 premiers manga, jeu de cartes, goodies divers).
  • Une dédicace avec un artiste japonais, il y en avait 4, j’avais personnellement choisit M. Kudo (Bleach, etc.), nouveauté aussi ici, on avait une photo prise et directement imprimée avec l’artiste, plutôt sympa :).
  • Les Redbull à volonté étaient de retour (+ 9 boissons soft et une bière le soir sur le séjour)
  • Les repas étaient encore inclus et plutôt bons et bien servis dans l’ensemble (burger / frites, bouchées à la reine, assiettes brochette marinée / crudités, etc.).
  • Là encore, on a eu le droit à une petite nouveauté puisque chaque journée avait pour thème un de leur manga, le samedi le cirque et donc ses confiseries à disposition l’après-midi (2 au choix parmi gaufre, churros, barbe à papa et pomme d’amour et à disposition mini mars, fraises tagada, etc. à gogo) et le dimanche, thème nordique avec son granité à disposition au bar la journée.

    Burger maison / Frites

  • Comme déjà dévoilé, on a eu le droit à la présentation de la nouvelle collection IKI ainsi que des conférences avec les 4 chara designer / responsables d’animation venus tout droit du Japon.
  • Des guests (Dedo, Faf La Rage, Romain Lemaire, etc.), moins que l’an dernier de prime abord mais cela s’explique par la présence de toute l’équipe du pôle Edition et notamment des dessinateurs qui ont abattus un travail de malade pour assumer toutes les dédicaces (+ dessin personnalisé donc – Mention spéciale à Shizuha, super sympa et qui n’a limite pas manger de l’event ;)) des gens présents, ainsi que les dessinateurs des jeux de la branche Yoka, au final, ce sont, eux aussi, des guests au vu de la qualité de leur travail, donc il n’y en avait pas moins, mais plus que l’an dernier, c’est juste qu’on les découvrait pour certains.

    Régis Torres – Dessinateur du jeu Arkans

  • Forcément, 3 jours, donc la folie des annonces (HQS Krilin, HQS Gaara, Stream en live avec Reno pour le proto de la HQF Sabba (Dreamland), nouvelle gamme de produit MUB (My Ultimate Bust) avec notamment un Ichigo de malade (pas de photo car pas encore validé), un Labyrinthe de Pan et un Predator pour changer de l’univers manga (toujours en buste), HQS+ One Piece et Saint Seiya (un monstre !), des Xtra dispo de suite en stock limité Naruto, le proto non peint monumental de Berserk, la HQS de Naruto qui accompagnera l’édition collector de l’intégrale en Bluray et j’en oublie surement).
  • MUB – Predator

    Mais aussi l’annonce des licences Boruto, Sailor Moon et d’un partenariat avec Square Enix pour une HQS sur FF9 qui pourrait en entrainer d’autres, et si Tsume croise FF, ça peut faire mal !
  • En soirée, un spectacle d’hypnose/mentalisme intéressant même si pas ma came à la base, 2 comiques bien barrés le lendemain comme j’aime et un concert des Princesses Leya (Dedo et Schoumsky) le dernier jour, là faut aimer, ce n’est pas mon cas, mais c’est une histoire de gout…
  • Des jeux concours plutôt cool, même si celui de DBZ où un youtubeur invité à l’event, dont le métier (si on peut appeler ça un métier vu qu’on aimerait tous le faire) est de jouer à DBZ à étonnamment… eu le droit de monter sur scène, maraver tout le monde et gagner une HQS, a un peu fait jaser dans les couloirs… Après moi, même un gamin de 5 ans m’aurait battu donc je l’avais déjà préco Krilin ;).

     
    Bref, comme à chaque fois, j’ai kiffé, mes compagnons aussi je pense, on est tous reparti avec quelque chose, les journées sont passées vite, Victor a tenu la baraque pour assurer le fil conducteur de l’évent, accompagné de Marie (youtubeuse ?) dont les interventions n’auront pas été des + exceptionnelles mais qui assurait les découvertes de statues en duplex, plutôt bien pensé ça.
    La réalisation technique de l’évent était vraiment au top, on sent que chaque édition, un cap est franchi, chapeau !!
    On attend plus qu’une chose, l’annonce de l’édition 6 pour bloquer le calendrier !
  •  

    Post a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *